March 10, 2016

Rencontre Adelina von Fürstenberg

Prix Meret Oppenheim

Adelina von Fürstenberg va obtenir le Prix Meret Oppenheim en juin pour son travail de médiation. Le jury a salué en particulier ses réalisations dans et pour la ville de Genève:

Adelina von Fürstenberg a fondé et dirigé le Centre d’art contemporain de Genève et a, en cela, largement contribué à donner une visibilité à la scène artistique locale, tout en accueillant de nombreux artistes venus de l’étranger. Genève est devenue, par son entremise, une ville phare de l’art contemporain qui a permis à plusieurs artistes d’accéder à une renommée internationale. Le jury distingue une personnalité hors norme, dont les nombreuses initiatives ont encouragé la scène artistique suisse.

Per Kirkeby, Excursions & Expeditions, 1992. Installation view, MAGASIN – Centre National d’Art Contemporain de Grenoble. Photo: Egon von Fürstenberg

 

Curatrice travaillant dans le monde entier, Adelina von Fürstenberg (1946, Istanbul), a fondé en 1974 le Centre d’Art Contemporain (Genève) qu’elle a dirigé jusqu’en 1989. La majeure partie de ses expositions étaient consacrées à l’art conceptuel, aux mouvements Fluxus et Arte Povera et à l’art performatif. En 1993, la 45e Biennale de Venise lui décerne une distinction pour son travail à l’école de curateurs « Le Magasin » (Grenoble), qu’elle a dirigé entre 1989 et 1994. En 2015, elle reçoit le Lion d’or de la meilleure participation nationale pour le Pavillon arménien dont elle était curatrice à la 56e Biennale de Venise.

Anna Boghiguian, Ani, 2015. Installation view, Mekhitarist Monastery of San Lazzaro degli Armeni, Venice at ARMENITY/HAYOUTIOUN, 2015.

Installation view of Anna Boghiguian’s Ani, 2015 for ARMENITY/HAYOUTIOUN at the National Pavilion of the Republic of Armenia, 56th Biennale di Venezia. Courtesy the artist and Sfeir- Semler Gallery, Hamburg-Beirut. Photo © Piero Demo

 

Adelina von Fürstenberg est une des premières curatrices suisses à avoir montré de l’intérêt pour l’art extra-européen. Elle a ainsi ouvert la voie à une approche multiculturelle ouverte aux questions sociales. Après l’exposition Dialogues of Peace qu’elle monte pour le 50e anniversaire de l’ONU à Genève, elle fonde l’ONG ART for The World qui entend encourager l’échange et le dialogues entre cultures et visions du monde différentes à travers le langage universel de l’art et du cinéma contemporains.

Playgrounds & Toys at John Kirakossian School, Yerevan, Armenia, 2003. Playgrounds by Stefano Boccalini, Andreas Angelidakis and Fabrice Gygi (from left to right)